Les avantages que vous offre le secteur de l’immobilier sont nombreux, car pour devenir rentier, vous n’avez pas besoin de faire de grandes études. Pour accroître le rendement de vos propriétés, il existe des techniques simples et efficaces comme la méthode Larcher.

En quoi consiste la méthode Larcher ?

La méthode Larcher est une technique qui aide à connaître le rendement d’un bien immobilier mis en location. Pour y arriver, il faut calculer la rentabilité brute du bien. Ce calcul ne prend en général pas en compte les obligations financières, car elles varient d’un pays à un autre. Il nécessite cependant la prise en compte d’éléments comme les travaux de réparation à effectuer dans le bien ou les frais d’entretien.

investir immobilier methode larcher

Pour calculer la rentabilité brute d’un bien immobilier, il suffit de diviser le montant annuel de votre loyer par le prix d’achat du bien et de multiplier le chiffre obtenu par 100.

Pourquoi faut-il appliquer la méthode Larcher ?

L’intérêt de la méthode Larcher réside dans le fait qu’elle permet d’éviter d’acheter des biens immobiliers qui ne sont pas rentables. En calculant la rentabilité de votre bien grâce à la méthode Larcher, vous garantissez 25 % de votre revenu annuel net. Quant aux 75 % restants, ils constituent la capacité de remboursement du prêt que vous avez contracté.

Pour vous aider à analyser la rentabilité de votre bien locatif, plusieurs agences immobilières mettent des simulateurs à votre disposition. Ces outils très fiables vous permettent de savoir si le projet est intéressant ou pas. Les projets ayant un taux de rentabilité compris entre 5 et 15 % sont les meilleurs.

Découvrez aussi :  Se faire rembourser les intérêts d'emprunt d'un crédit immobilier

Comment appliquer la méthode Larcher ?

L’application de la méthode Larcher est à la portée de tout le monde. Lorsque vous envisagez d’acquérir un bien immobilier dont le montant à l’achat est de 200 000 euros et que le loyer est estimé à 800 euros par mois, vous devez récupérer la somme de 9600 euros à la fin de chaque année. Ce montant est alors divisé par le prix d’achat qui est de 200 000 euros et ensuite multiplié par 100, ce qui équivaut à une rentabilité brute de 4,8 %.

Pour obtenir la rentabilité nette de votre bien, il suffit d’appliquer la même formule, non pas sur une période de 12 mois, mais sur 9 mois. Selon la méthode Larcher, les dépenses liées à votre bien immobilier n’excèdent pas trois mois de loyer. La rentabilité nette du bien sera ainsi de 3,6 %. La méthode Larcher permet donc de mieux estimer le rendement d’un bien locatif et aide à déterminer le temps nécessaire pour finir de rembourser votre prêt immobilier.

Peut-on calculer le rendement locatif sans la méthode Larcher ?

La capacité de rendement est l’un des critères sur lesquels les banques se basent pour vous accorder un prêt immobilier. La méthode Larcher n’est toutefois pas la seule à permettre de calculer le rendement net d’un bien locatif.

Pour le calcul du rendement brut d’une location, la méthode ne change pas. Il faut toujours diviser le montant annuel du loyer par le prix d’achat et multiplier le chiffre obtenu par 100. Concernant le rendement locatif net, le calcul est fait en soustrayant les coûts d’entretien de la propriété, les frais d’agence ou encore les primes d’assurance du propriétaire.

Découvrez aussi :  Qu'est-ce que la spéculation immobilière et comment fonctionne-t-elle ?